Wifredo Lam

Wifredo LAM
(Sagua La Grande (Cuba) – Boulogne-Billancourt)

« Vous voyagez beaucoup, pourquoi ? Je suis le vrai Juif errant. J’ai commencé à voyager bien avant la guerre. Je me suis fixé successivement en Castille, à Paris, à Cuba, au Venezuela, en Italie ; j’arrive d’Inde. J’ai besoin de comprendre ce qui m’entoure et, ce faisant, j’apprends à mieux me connaître. »

Wifredo Lam dans Wifredo Lam. La vie est un songe (interview), Filipacchi 1974.

 

« Sans titre », s.d.
Lithographie, no. 62/100, 65 x 50 cm(image).

Œuvre en vente à la Galerie. Plus d’information: nous contacter.