Un décision difficile 2014, triptyque 55 x 126 (3 toiles de 55 x 40 cm)

Alain Roger Gambin « histoires nouvelles »
Vernissage vendredi 30 juin de 17h30 à 20h
Exposition jusqu’au 9 septembre 2017

«Pacifiquement armé d’un diplôme des Beaux-Arts», c’est en ces termes qu’Alain Roger Gambin parle de son cheminement dans l’art.
Nous l’avons connu menuisier, il a été enseignant, scénographe aussi, art-thérapeute, artisan,  sculpteur… Nous n’en saurons pas davantage, l’homme ne s’exprimant pas volontiers par des mots, ni en énumérations.
Au fil de ses détours proches ou lointains, les yeux et l’esprit grand ouverts, il a fixé ce qui a su captiver son regard. Il a approché le visible, interrogé ces ombres familières déjà vues mais si peu regardées. Tel un chasseur-cueilleur, l’artiste saisit la vie, traduit en images ses prises visuelles, faisant fi de modes et tendances.
Les œuvres montrées, «ces trahisons fécondes, assaisonnées de questions libres de réponses», n’ont fait l’objet que de quelques expositions, dans la galerie Barbara et Richard Aechlimann, à Chexbres, en particulier.
Pourtant cette peinture qu’il pratique en parallèle au dessin, demeure un exercice vital pour lui, puisqu’il peint depuis plus de quarante ans, avec pour unique soucis la qualité de son propos.
Aujourd’hui l’artiste se présente peintre, dessinateur. C’est tout. C’est beaucoup.

Carton de l’exposition en pdf

Revue de presse

Méduse

DSC_7377 (2)