Marc de Bernardis

Figures et caractères.
Exposition du 31 octobre au 14 décembre 2019.

Né en 1966 à Vevey, travaillant depuis plus de vingt ans dans son atelier à Aigle, Marc De Bernardis ne s’est jamais éloigné longtemps des sommets qui lui sont chers. Montagnard accompli, passionné d’escalade, il a pourtant tenu son univers alpestre loin de son chevalet, en travaillant à cette nouvelle exposition.
A l’exception de deux cairns, apparaissant là où on ne les attendrait pas, c’est plutôt en sous-bois qu’il nous entraîne.
Plus fréquemment encore, il nous promène à la suite de ses personnages sous de grands ciels majestueux.
La technique et le talent des grands maîtres de la peinture transparaissent dans l’œuvre résolument contemporaine de Marc De Bernardis.

Vous retrouverez dans les nouvelles toiles de Marc De Bernardis les ambivalences, les récits doux amers et les paradoxes subtils propres à son langage singulier.
Une jeune dryade, vivant à hauteur de lourds nuages, porte un fusil fuchsia à lanière dorée et observe pensive, une scène visible d’elle seule. Pourquoi cette carabine ? La couleur rose désamorce-t-elle le danger que l’arme représente ? Et l’arme, sera-t-elle assez dissuasive pour tenir à distance les prédateurs ?
Dans quelles conjectures le peintre veut-il nous plonger ? Quel miroir nous tend-il ? Nous avons posé ces questions à l’artiste qui, avec un sourire entendu, a pris plaisir à écouter nos hypothèses sans toutefois partager ses considérations intimes.
Le deuxième tableau est tout aussi énigmatique. Appuyée sur des aiguilles à tricoter de la taille de piolets de marche, une randonneuse ignore avec superbe l’incendie menaçant de ravager une colline.
Faut-il y reconnaître l’attitude de l’humanité qui, durant des décennies, a méprisé la dévastation qu’elle inflige à la nature ?
Ici aussi, Marc De Bernardis nous laisse libres de notre sentiment, visiblement amusé de voir poindre tant de débats autour de son œuvre.

Expositions personnelles
2019 «Marc De Bernardis, un monde louche», monographie : Éditions Till Schaap, Genoud.
2019 «Figures et caractères», Galerie Univers, Lausanne.
2019 Espace Grafenried, Aigle.
2019 «Dessins», Maison Visinand, Montreux.
2018 Galerie Contrecontre, St.-Maurice.
2014 Galerie Univers, Lausanne.
2013 Space-Station, Lausanne.
2013 «De l’inachevé», halle CFF, Lausanne.
2012 Théâtre du Moulin Neuf, Aigle.
2010 «Rapport à l’enfance», Espace Arlaud, Lausanne.
2010 «Mode de Vie», Halle nord, Genève.
2009 «Arts visuels», Le Garenne, Monthey.
2009 «Moi», Espace Arlaud, Lausanne.
2007 «Beautiful», Espace Arlaud, Lausanne.
2004 «Le Kiosque», Unité d’Art Contemporain, Université de Lausanne.
2001 Galerie Toit du Monde, Vevey.
1999 «La vie au grand air», Jardin botanique, Genève.
1998 «Encore des images», CICR, Genève.
1998 Galerie Suspens, Vevey.
1997 Maison Visinand, Montreux.
1996 Galerie Suspens, Vevey.
1994 Galerie La Luna, Vevey.
1992 «Séquence picturales», Galerie Aparté, Lausanne.